Imprimer

STORMS - Alexis Paul ROUILLARD

Type

AA-ANO6, AA-ANO5

Coordination

Intitulé OSU Directeur de l'OSU Responsable du SNO Email du responsable du SNO
OMP Michael TOPLIS Alexis Paul ROUILLARD alexis.rouillard@irap.omp.eu

Partenaires

Intitulé OSU Directeur de l'OSU Responsable du SNO dans l'OSU Email du responsable du SNO dans l'OSU
OSUPS Alain ABERGEL

Description

Un ensemble de services dédiés à l'étude des Relations Soleil-Terre est développé au sein de l'OMP et a vocation à constituer un des services (STORMS) du centre d'expertise GSO Data Centre labellisé par l'INSU. STORMS se rattache aux pôles thématiques CDPP et MEDOC labellisés par l'INSU (page internet: http://ov-gso.irap.omp.eu/doku.php? id=projets:relations_soleil-terre#les_outils). Le développement du pôle Relations Soleil-Terre s'articule autour de quatre axes principaux :

• Outils scientifiques : conception, suivi du développement et maintenance d’outils interdisciplinaires permettant entre autres de relier les bases de
données françaises (ex. ‘Propagation Tool’) : observations électromagnétiques du Soleil (MEDOC, BASS2000) et du vent solaire (MEDOC) avec les données plasma mesurées in situ (CDPP).

• Outils météorologiques : conception et suivi du développement d’outils permettant de faire des prévisions météorologiques spatiales. Le pôle
utilisera ces outils pour ses activités scientifiques, mais ces outils seront aussi conçus pour être directement utilisables par les centres de météorologie de l’espace / l’armée de l’air dans le cadre d’accords à définir.

• Réduction des données pour fournir des produits systématiques et synthétiques : transformation des données brutes (Niveau 0) ou calibrées
(Niveau 1) en des formes synthétiques/résumées (Niveau 2,3) utilisées par nos outils scientifiques et météorologiques. Ce processus de transformation
de données stockées par les bases de données en France contribue à leur valorisation. En effet, les missions spatiales telles que SDO ou STEREO
produisent plusieurs téraoctets de données par jour. Il est donc nécessaire de les transformer pour les rendre plus aisément manipulables et pour offrir
aux chercheurs une visualisation synthétique de l’ensemble de ces données (tout en gardant les liens directs vers les bases de données distribuant ces
données).

• Création, collection et mise en ligne de catalogues : le pôle se charge aussi de créer et de rassembler les catalogues de structures observées
dans les données d’imagerie et les mesures in-situ. Ces catalogues (i) seront ensuite intégrés dans nos outils scientifiques afin de mutualiser les efforts et les résultats des travaux de chercheurs dans le monde entier et (ii) seront rendus accessibles via les observatoires virtuels de la discipline.

• Définition des instruments et missions futures dédiées à la météorologie de l’espace : le service contribue à la conception d’instruments et de missions
spatiales dédiés. Ceci comprend par exemple les efforts actuels de conception d’instruments « particules » compacts, susceptibles d’être
embarqués à moindre ressource sur tous types de plateforme, scientifique ou commerciale (AMBRE/AMBRE_GEO). L’utilisation des outils développés
par le pôle permettra également de définir les besoins en termes de missions spatiales futures, de type INSTANT (INvestigation of Solar
Terrestrial Associated Natural Threats ; mission d’observation au point de Lagrange L5) soumise dans le cadre de la prospective CNES 2014. L’expertise du pôle permettra ensuite de traiter, de distribuer et de mettre en valeur les données obtenues.


Site web : URL

Dernière validation de la BDD : lundi 15 mars 2021