Imprimer

AMMA CATCH - Sylvie GALLE

Type

SIC-ANO1

Coordination

OSUG Nathalie COTTE sylvie.galle@ird.fr

Partenaires

OMP Michael TOPLIS manuela.grippa@get.omp.eu
OREME Eric SERVAT christophe.peugeot@ird.fr

Description

AMMA-CATCH = Observatoire hydrologique, écologique et météorologique de long terme en Afrique de l’Ouest. L’Afrique de l’Ouest est une région en transition rapide entre le climat, la démographie et l’utilisation des terres. Dans ce contexte, l'observatoire régional à long terme AMMA-CATCH a été mis au point pour surveiller les impacts du changement global sur la zone critique de l'Afrique de l'Ouest et pour mieux comprendre sa dynamique actuelle et future. L'observatoire est organisé en trois axes thématiques qui orientent la stratégie d'observation et d'instrumentation: (1) analyser l'évolution à long terme des écosystèmes dans une perspective régionale; (2) mieux comprendre les processus des zones critiques et leur variabilité; et (3) répondre aux besoins socio-économiques et de développement. Pour atteindre ces objectifs, l'observatoire recueille depuis 1990 des données provenant de quatre sites de moyenne échelle (10 000 km² chacun), fortement instrumentés, situés à différentes latitudes (Bénin, Niger, Mali et Sénégal) afin de mesurer le fort gradient éco-climatique caractéristique de l’Afrique de l’Ouest. De par leur situation unique dans une zone où peu de mesures existent, les sites AMMA-CATCH ont été choisis pour les études CAL/VAL de satellites (SMOS, Megha Tropiques, SMAP, Ecostress) et d’intercomparaison de modèles de schéma de surface (ALMIP 1 et 2). Paramètres mesurés : 1- Composantes du cycle de l’eau continental (précipitations, ruissellement, piézométrie des aquifères, débits des rivières, limnimétrie des mares, humidité du sol, évapotranspiration), qualité des eaux (conductivité, turbidité, MES…). 2- Suivi de la dynamique saisonnière de la végétation (LAI, fAPAR, biomasse, …), de l’occupation des sols et des états de surface. 3- Météorologie (pression, température, humidité, vent, bilan radiatif) et micrométéorologie (chaleur sensible et latente, flux de carbone). Bases de données et diffusion des données : Les données de l’Observatoire AMMA-CATCH sont disponibles sur le portail de données AMMA-CATCH http://bd.amma-catch.org/. Un script permet leur mise à jour en temps réel sur le portail de l’IR Data Terra, via le pôle de données Theia (https://in-situ.theia-land.fr/). Autres organismes impliqués : - En France : IRD - A l’étranger : Université d’Abomey-Calavi (Bénin), Universités Abdou Moumouni de Niamey, de Zinder et de Maradi (Niger), Faculté des Sciences et Techniques (Mali), Université Cheikh Anta Diop (Sénégal), Institut National de l’Eau, Direction Générale de l’Eau (Bénin). Appartenance à des réseaux nationaux et internationaux : IR OZCAR (Observatoires de la Zone Critique : Application et Recherche) ; e-LTER RI (European Long-Term Ecosystem, critical zone and socio-ecological Research Infrastructure) ; Réseau CZEN (Critical Zone Exploration Network) ; GEWEX (Global Energy and Water cycle EXperiment); FLUXNET (Integrating Worldwide CO2, Water and Energy Flux Measurements); ISMN (International Soil Moisture Network) Site web : http://www.amma-catch.org/

Site web : URL

Dernière validation de la BDD : vendredi 3 février 2023