Imprimer

Encyclopédie des planètes extrasolaires - Quentin KRAL

Type

AA-ANO5

Coordination

Obs. Paris Fabienne CASOLI quentin.kral@obspm.fr

Partenaires

Description

Le portail exoplanet.eu de l’Encyclopédie des Planètes Extrasolaires comprend - une base de données des exoplanètes connues (4 985 planètes confirmées), de leurs atmosphères (une cinquantaine), et des étoiles associées- une bibliographie thématique (23 700 titres) - les colloques liés à la thématique - les instruments sol/espace ou programmes associés - les principaux sites web du domaine - des outils de visualisation et d’analyse (diagrammes, observabilité, stabilité des systèmes,..) et de recherche à travers la base (API, mini-langage dédié). Une refonte complète du site est en cours avec une nouvelle ergonomie du site, une restructuration de la base et des données et de nouvelles fonctionnalités (voir Description 2). Le portail est un site de référence mondial, notamment par sa complétude et sa mise à jour quotidienne. C’est la seule base de données d’exoplanètes à intégrer les objets entre 15 et 60 masses de Jupiter, population qui comprend un mélange de planètes et de naines brunes. Le site de la NASA Exoplanet Archive est récemment devenu la première référence pour les publications sur la recherche exoplanétaire (si on se réfère aux citations ADS). Le retard pris par le Portail européen pourra être rattrapé avec les évolutions en cours et prévues. Besoins en tâches de service (TS) L’équipe de veille est actuellement constituée de Françoise Roques (astronome), Quentin Kral (astronome adjoint) et Jean Schneider (retraité). Les connaissances sur les exoplanètes qui se multiplient et se complexifient, nécessite un gros travail de refonte du site actuellement en cours. Ce travail s’ajoute, pour l’équipe de veille, aux tâches de service récurrentes : - veille journalière : site arxiv des prépublications, sites des revues (une quinzaine de journaux), newsletters, sites des projets, - ajout manuel des publications, des nouvelles planètes dans le site d’administration (quelques objets par semaine dans le passé, beaucoup plus maintenant), - répondre aux messages des utilisateurs - coordination avec le Groupe Technique - interactions avec les structures administrative et scientifiques concernées : OV, Observatoire de Paris, laboratoires, DIO, CDS, PADC, VESPA, INSU, CNAP - vie scientifique : travail avec le Comité Editorial, promotion du portail, colloques, séminaires, articles. Ce dernier point est mis actuellement entre parenthèses pour mener à bien la refonte du site (décrite dans le document Description 2). Les données sont de plus en plus publiées par listes et ne peuvent plus être importées manuellement. Deux imports automatiques ont été faits pour les planètes Kepler. Ces imports ont demandé un lourd travail du groupe technique et de l’équipe de veille. De nombreuses listes (une vingtaine) sont actuellement en attente du nouveau catalogue qui simplifiera les opérations d’imports. La refonte du catalogue, entamée il y a deux ans avec un groupe technique réduit, devrait aboutir dans l’année, grâce au recrutement d’un IGE en 2021. Le seul travail de veille journalier demande 2 heures par jour (et cela croît année après année car le nombre d’exoplanètes explose et atteindra >100 000 en 2030, GAIA, TESS, PLATO, …), tous les jours de l’année (hors samedi et dimanche). L’ensemble des TS récurrentes et la refonte du site occupent 1 ETP de chercheur. Une fois la modernisation du site terminée, l’automatisation de certaines taches pourra alléger cette charge et permettra de reprendre l’animation scientifique (dont la promotion du nouveau site). Avec le prochain départ à la retraite de F. Roques l’année prochaine, la refonte en cours et les développements décrits ci-dessous, il y a un urgent besoin de renforcer l’équipe de veille, avec une TS complète (0.3 ETP). Au-delà du comité éditorial qui assure une expertise sur le SNO, le groupe de veille souhaite collaborer avec des chercheurs qui travaillent à enrichir le site. Ainsi, actuellement, Philippe Thebault rédige et maintient des pages sur les planètes d’étoiles doubles http://exoplanet.eu/planets_binary/. A terme, nous prévoyons de faire appel à des spécialistes sur des thèmes spécifiques pour sécuriser des sets de données : vitesse radiale, transit, astrométrie, atmosphère, …

Site web : URL

Dernière validation de la BDD : vendredi 3 février 2023